Pas de compressions, dit Moore

3 mai 2011

Au lendemain des élections de mai 2011, James Moore déclarait encore une fois que le gouvernement n’avait pas l’intention de couper les fonds à la SRC

Source : CBC (traduction libre)

Le ministre conservateur du Patrimoine canadien, James Moore dit que son gouvernement croit à la SRC en tant qu’institution culturelle clé et qu’il n’a aucun projet de couper son financement à la suite de sa victoire électorale récente.

« Nous croyons au radiodiffuseur national. Nous avons dit que nous maintiendrons ou augmenterons notre soutien à Radio-Canada. Voilà notre plateforme et nous l'avons dit et nous nous engageons à le faire. » M. Moore a déclaré au nouvelles du réseau anglais de la SRC à Vancouver mardi matin.

« La SRC constitue l’infrastructure autour duquel les arts et la culture canadiennes sont bâtis, alors bien sûr que cela est central et c’est un élément clé » a-t-il dit.

« Elle est essentielle pour le respect de toutes nos langues officielles et toutes les régions du pays – la radiodiffusion dans les langues autochtones du Nord, » a dit Moore.

« La SRC est l’une des plus grandes sociétés de la Couronne au pays. C’est la plus grande société dont j’ai été responsable en tant que ministre du Patrimoine canadien… Nous avons une excellente relation dont j’anticipe la continuation avec plaisir, » a-t-il dit.

En février, Moore est intervenu en faveur du plan quinquennal de la SRC qui proposait des investissements accrus dans les régions, dans les technologies numériques et dans la programmation canadiennes; toutefois, il réprimandait la Société pour ses problèmes persistants à répondre aux demandes d’accès à l’information.

© CBC