Media Resources

Le legs de Harper : une menace à la télé canadienne

Une nouvelle étude démontre que les changements planifiés par le CRTC feront perdre 15 000 emplois au pays

Ottawa (le 5 janvier 2016) – Une nouvelle prévision économique, la première en son genre, prévoit la perte de plus de 15 000 emplois au Canada et une baisse de PIB annuel de l’ordre de 1,4 milliards de dollars d’ici l’année 2020 si les changements réglementaires annoncés dans la décision Parlons télé du CRTC et prônés par le gouvernement Harper entrent en vigueur tel que prévu.
                                                                                                                                                                 
L’étude de 100 pages, menée par les consultants en économie et en médias Nordicity et Peter H. Miller, s’intitule La télévision canadienne en 2020 : Les impacts technologiques et réglementaires. Elle conclut également que les décisions du CRTC feront baisser les investissements en programmation canadienne de 400 millions de dollars par année d’ici l’année 2020 et qu’elles auront pour effet d’accélérer l’impact des changements technologiques tout en affaiblissant les radiodiffuseurs canadiens.

Les auteurs de l’étude ont formulé des propositions pour réduire l’impact économique négatif des décisions du CRTC d’autant que 75% :  « Quant à nous, cela ne nécessiterait pas de retour en arrière sur toutes les décisions Parlons télé, mais seulement quelques ajustements mineurs qui traiteraient les Canadien(ne)s comme ils et elles ont toujours été traité(e)s – non pas uniquement en tant que consommateurs, mais également en tant que créateurs et citoyens. » 

En savoir plus

LA SÉRIE LES CHEFS PARLENT DE RADIO-CANADA

Les Canadiens s’interrogent sur la position des chefs de parti quant à l’avenir de Radio-Canada.

Les AMIS ont travaillé d’arrache-pied pour fournir des réponses à leur tiers de million de supporteurs ainsi qu’aux autres Canadiens.

C’est pourquoi nous avons invité chacun des cinq chefs de parti qui détiennent des sièges à la Chambre des communes à participer à des webdiffusions de 30 minutes – une en anglais et l’autre en français – afin de partager leur vision et leurs engagements pour l’avenir de la SRC. Thomas Mulcair, Elizabeth May et Justin Trudeau ont répondu à notre invitation :

Thomas Mulcair

Thomas Mulcair, chef de l’Opposition officielle et du NPD, fut le premier à accepter notre invitation; il a été interviewé le 2 février 2015 par Francine Pelletier.

Vous pouvez aussi visionner l’entrevue de Don Newman avec M. Mulcair en anglais ici si vous le souhaitez.

Elizabeth May

Elizabeth May, chef du Parti vert du Canada, fut la deuxième à accepter notre invitation. Son entrevue avec Francine Pelletier fut diffusée le 1er mars, 2015.

Vous pouvez aussi visionner l’entrevue de Mme May par Don Newman en anglais ici.

Justin Trudeau

Justin Trudeau, chef du Parti liberal du Canada, fut le troisième à accepter notre invitation. Son entrevue avec Francine Pelletier fut diffusée le 15 avril, 2015.

Vous pouvez aussi visionner l’entrevue de M Trudeau par Don Newman en anglais ici.